macérations, décoctions et infusions (1ère partie)

Ce Forum est dédié aux propositions d'échange de Trucs et Astuces pour les passionnés des Plantes et de l'hydroculture

Modérateurs: ricoinfo57, webmaster

macérations, décoctions et infusions (1ère partie)

Message non lupar webmaster » 13 Oct 2009, 19:39

Nous allons développer un article sur les plantes utiles pour le jardinier. (en plusieurs parties, dont voici la première)

Il s'agit là de plantes qualifiées injustement de "mauvaises herbes", alors que ce sont des plantes sédentaires, autoctones, dotées de propriétés de résistance au milieu.

Ce sont ces propriétés, que nous allons utiliser à bon escient contre elles et pour renforcer la résistance des plantations.

Ainsi ces dernières seront moins sensibles aux parasites [/b[b]](insectes, virus et champignons) et maladies.

1. Quelques notions

Avant tout faisons une distinction entre décoction, infusion et macération

a. La décoction

Elles sont obtenues en faisant bouillir des extraits de plantes.

On coupera préalablement ces plantes en morceaux et les laissera reposer 24 heures dans de l'eau.

L'eau choisie sera soit de l'eau de pluie soit de l'eau du robinet laissée à température ambiante.

Une fois l'eau portée à ébullition, on la laisse ensuite refroidir.

On la filtre avec un filtre à café.

Grâce à la décoction on peut extraire des composants actifs contre des maladies et ravageurs.

On utilise les décoctions à titre préventif contre les maladies et ravageurs ou pour renforcer les plantes.


b. Les infusions


L'infusion peut être comparée à la décoction, à la différence qu'au lieu de laisser l'eau arriver à ébullition, on arrête de chauffer une fois que l'eau commence à frémir.

On laissera refroidir avant de filtrer.

Des practiciens conseillent, dans le cas de la lutte contre les pucerons, de pulvériser l'eau à 45° C directement sur les plantes infestées.

De cette manière les pucerons meurent sur le champ, alors que la plante survit.

L'infusion est utilisée à titre d'insecticide..


c. La macération


On l'appelle aussi extrait à eau froide!!

On laisse tremper les extraits de plantes directement dans de l'eau à température ambiante.

On met 1 kg de plantes pour 10 litres d'eau.

Pas besoin de chauffer !!

Pas de dilution mais pas beaucoup de récupération d'extrait

Elles sont fongicides et stimulantes pour la chlorophylle (substance des plantes permettant la photosynthèse)

La température de l'eau doit être entre 16°C et 20°C

Veillez à hâcher finement les plantes !


2. Les plantes les plus couramment utilisées


a. L'absinthe

Image

Nom scientifique : Artemisia absinthium


Famille : Astéracées

Propriétés :

1 - Insectifuge notamment pour la ponte du piéride et du ver de pomme

2 - Fongicie sur la rouille du groseillier

Parties utilisées :

Tiges et feuilles fraîches ou sèches

On utilise le processus de la fermentation.


Dosage : 1 kg de plante fraîche pour 10 litres d'eau

Remarques :

1 - Utilisée pure contre la rouille du groseillier

2 - Diluée à 10 % avant utilisation contre piéride et carpocapse (ver de la pomme)

3. Diluée à 10 % peut servir de répulsif à limaces en le pulvérisant à même le sol


Attention !!

L'absinthe bloque la fermentation du compost !! Il est fortement déconseillé de mettre les restes d'absinthe au compost !!

L'infusion ne se conserve que quelques jours au frigo !!


B. L'achillée

Image


Nom scientifique : Achillea millefolium

Famille : Astéracées


Propriétés :

1 - Elle facilite le compostage.

2 - Elle renforce les préparations fongicides.

On la fait macérer à raison de 20 g de fleurs pour 1 litre d'eau

On laisse le tout reposer pendant 24 heures

On peut verser la solution obtenue dans 10 litres de préparation fongicide à base de prêle ou tanaisie par exemple : cela en renforcera l'efficacité

C. L'ail cultivé

Image


Nom scientifique : Allium sativum

Famille : Liliacées

Propriétés :

1. - Insecticide

2 - Fongicide

1) Utilisée en décoction

Plongez 100 g de gousse dans 1 l d'eau puis portez à ébullition.

Utilisez pure pour éviter la fonte des semis, lutter contre la cloque du pêcher ou la pouriture grise du fraisier.

2) Macération huileuse

Broyez 100 g d'ail.

Mettez à macérer dans 2 cuillérées à soupe d'huile de lin durant 12 heures.

Filtrez en ajoutant 1 litre d'eau de pluie.

Laissez reposer une semaine.

Pulvérisez à 5 % contre les pucerons et acariens ou en répulsif conte les gibiers.


4. La bardane

Image


Nom scientifique : Arctium lappa

Famille : Astéracées

Propriétés

1 - plante structurante qui stimule la vie du sol et la végétation

2 - Fongicide

parties utilisées :

plante entière, racines comprises, avant floraison

Appliquez la plante fraîche en extrait fermentée à raison de 1 kg pour 10 l d'eau lors de la macération.

attention !

Surveillez l'odeur, qui devient vite redoutable

Pulvérisez dilué à 5 % sur les feuilles de pomme de terre contre le mildiou

5. La capucine

Image

Nom scientifique : Tropaeolum majus

famille : Tropéolacées

Propriétés :

1 - Fongicide contre les chancres des arbres fruitiers

2 - Insectifuge sur la mouche blanche en culture associée


Parties utilisées : les feuilles fraîches

Infusez 1kg de feuilles fraîches dans 5 litres d'eau

Utilisez non diluée sur les arbres fruitiers contre les chancres.

Employez dilué à 30 % sur les tomates pour prévenir contre le mildiou.




5. La consoude

Image

Nom scientifique : Sympphytum officinalis, synonyme : Sympphytum x uplandicum

Famille : Borraginacées

Propriétés :

1 - Elle stimule la flore microbienne du sol.

2 - Elle favorise le développement foliaire des cultures.

3 - Les feuilles de consoude sont de bons accélérateurs de compostage


Parties utilisées : les feuilles fraîches

1) en extrait fermentée

Utilisez 1 kg de feuilles fraîches dans 10 litres d'eau

Diluez à 20 % dans un arrosoir en pulvérisation foliaire ou à 5 % pour les semis

2) En jus concentré

on met la plante à fermenter pure sans eau

Sert à panser les plaies et cicatrices après la taille

Pulvérisez, dilué à 5 %, après la taille des arbres fruitiers.



6. L'euphorbe épuge


Image

Nom scientifique : Euphorbia lathyris

Famille : Euphorbiacées

Propriétés :

1 - Répulsive sur campagnol et taupe

Parties utilisées : les tiges et les feuilles

Faites fermenter 800 grammes de plantes fraîches dans 10 litres d'eau

Pulvérisez pur autour des zones cultivées




7. La fougère


Image


Nom scientifique : Pteridium aquilinum

Famille : Dennstaedticacées

Propriétés :

1. - Insecticide

2. - Répulsive

Mettez à fermenter 1 kg pour 10 l d'eau

Utilisez seule ou associée à la prêle et l'ortie

Diluez à 10 % et pulvérisez avant plantation : cela sert d'insecticide contre le taupin

Agit sur la pullulation des pucerons et la cicadelle de la vigne

Son action est renforcée par l'ajout, en début de fermentation, de marrons d'Inde













Toute l'équipe de CHERET HYDROCULTURE

merci
Avatar de l’utilisateur
webmaster
 
Messages: 748
Inscription: 10 Oct 2009, 18:15

Re: macérations, décoctions et infusions (1ère partie)

Message non lupar paul » 13 Oct 2009, 19:40

Bonjour,

Voila un article que j'ai un plaisir a lire, je file voir la suite ... :lol: :lol: :lol:

Merci encore !!!
paul
 

Re: macérations, décoctions et infusions (1ère partie)

Message non lupar jeanne83 » 13 Oct 2009, 19:41

Bonjour,

Cette article est pour moi, l'un des plus interessant, pas que vos autres articles ne le sont pas !!!

Mais pour moi c'est l'explication la plus concrete que j'ai pu trouver, par rapport a d'autre Forum, et super bien documente !!!

Je vais lire la suite !! :P

Merci.
jeanne83
 

Re: macérations, décoctions et infusions (1ère partie)

Message non lupar webmaster » 13 Oct 2009, 19:42

nous cherchons des sujets assez originaux.

ces sujets demandent beaucoup de recherches en plus de nos connaissances surtout pour les illustrer (ce qui les rend plus vivants !).

Nous sommes en ce moment sur des compléments de ce sujet en 5 parties.

Cela va demander un peu de temps.

Nous espérons, que serez assez patients pour les lire.

Vous ne le regretterez pas du tout.

Nous espérons, que cela vous incitera et encouragera à tenter l'expérience avec ces plantes voire d'autres.

Sinon vous trouverez les plus courantes en jardinerie type Botanic.


Encore un grand merci pour tous vos encouragements !

Nous ne nous pouvions pas mieux avoir comme récompense.

Toute l'équipe de CHERET HYDROCULTURE
Avatar de l’utilisateur
webmaster
 
Messages: 748
Inscription: 10 Oct 2009, 18:15


Retourner vers TRUCS et ASTUCES

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron